Concours Votre familier et vous (été 2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concours Votre familier et vous (été 2008)

Message par Daao le Jeu 12 Mar - 14:39

Hop je vous mets le récit qui a été primé au concours de familiers de l'été dernier et qui nous a valu le magnifique Smilodon que l'on peut apercevoir aux côtés de Jéjé quand il xp :


Mon maître est un idiot.
Mais c’est mon maître. Les humains sont ainsi faits. Cela n’entame en rien l’affection que j’ai pour lui.

Depuis que je suis tout chaton, il s’occupe de moi. Il me laisse détricoter ses pulls, dérouler les pelotes de laine, cacher les bouchons de liège aux quatre coins de sa maison, et va me les chercher sans broncher quand je les ai coincés dans un endroit inaccessible pour mes grosses pattes. Il me suffit de le regarder d’un air malheureux, assis devant le meuble qui m’a volé mon jouet pour qu’il s’agenouille dans un soupir et aille plonger ses mains dans les toiles d’araignées pour en rapporter l’objet de ma convoitise. Je crois que je l’ai bien dressé.
Ces aventures quotidiennes et paisibles sont d’agréables intermèdes dans la bataille continuelle qui fait rage en Madrigal. Car ne croyez pas que je passe mon temps à l’envoyer chercher des objets improbables dans des endroits qui ne le sont pas moins, ni à me faire gratter le ventre au coin du feu.
Non, mon maître et moi avons une mission des plus sacrées. Nous combattons les monstres qui envahissent notre pays. Il est rare qu’il dépose son immense hache pour souffler. Lorsque je n’étais qu’un chaton, chétif et joueur, il m’emmenait sur les champs de bataille désertés et me décrivait notre glorieux futur.
« Tu vois, disait-il, bientôt je pourrai porter la hache de mon père, celle qui est plus grande que moi, et toi tu seras un véritable tigre, tout noir. Rien qu’à ta vue les ennemis trembleront de peur. Tu me prêteras ta force, et nous pourrons nous battre ensemble pour Madrigal »
Moi je n’y comprenais pas grand chose, en ce temps là, je préférais jouer avec ses boucles d’oreille ou les mèches de cheveux qui lui tombaient devant les yeux. Mais je savais au fond de moi qu’il avait raison. J’avais moi aussi ces visions confuses de sang et de sueur, de fer et de feu, et je sentais en moi l’appel du combat.
Il ne m’a pas menti. J’ai grandi, lui aussi. Il a pris la hache de son père. Mon pelage est devenu noir comme le jais. Et toujours nous avons combattu côte à côte, renforçant le lien qui nous unissait dans la chaleur du combat.
Nous avons combattu le terrible ClockWorks, ce monstre de fer qui terrorise tout le monde, nous l’avons vaincu. Il était si fier, et moi si heureux d’avoir pu l’aider à réaliser cet exploit.
Mais comme je le disais mon maître est un idiot. Depuis quelques temps je le vois de moins en moins porter son armure rouge, celle qu’il n’a pu endosser qu’au prix de nombreuses blessures et de nombreuses batailles qui virent tomber ses
amis. Il fait attention à sa coiffure. Il se pare d’un kimono qui lui donne une allure bizarre.
Je crois que cela a un rapport avec sa rencontre avec cette femme. Une archère magnifique et farouche. Il ne veut plus combattre qu’en sa compagnie. Ces derniers temps il ne veut même plus combattre du tout. Il flâne parmi les arbres dans les prairies de Flarine tandis que je n’ai plus qu’à essayer d’attraper les oiseaux. Mon pauvre idiot de maître, lui qui ne sait que se battre, pourquoi s’essaye-t-il à la poésie ? Pourquoi ne laisse-t-il pas les contes et fariboles à la guilde des historiens et écrivains ?
Je me languis du feu de la bataille, mon sang bouillonne, et lui ne me parle que de cette femme, d’une flèche qu’il aurait reçue en plein cœur. Confusément je sens qu’il s’agit de quelque chose de bien plus compliqué qu’une véritable flèche qu’elle lui aurait tiré de son arc. Il ne semble d’ailleurs pas blessé, juste étrange et rêveur. Son cœur n’est plus dans la bataille, son âme ne veut plus se battre. Vais-je devoir finir ma vie à contempler, la salive aux babines, le compagnon de cette femme, aux longues oreilles et aux jarrets appétissant, tandis que mon maître, cet idiot, ce promène avec elle sous la lune de Madrigal ?
Il me caresse le crâne d’un air absent devant mon air interrogateur.
Je ne peux utiliser les mots comme lui mais ces années d’aventures ensemble à affronter la mort chaque jour nous dispensent de ce mode de communication. Il sent parfaitement mon inquiétude. Il sait très bien de quoi j’ai peur. Il confirme mes soupçons :
« Si tu manges son lapin, je te tue »
Quel imbécile.

_________________
Dam Dam Daaaaaaaaaaaaao


Groumf, plus qu'une attitude : un art de vivre
avatar
Daao
Golden Magneau

Nombre de messages : 1373
Age : 108
Localisation : Paris, par là
Humeur : Je m'en fous, j'suis un canard ._.
Date d'inscription : 24/02/2009

Feuille de personnage
Guilde: Utopiaaa
Niveau personnage principal:
113/120  (113/120)
Mode:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours Votre familier et vous (été 2008)

Message par Suhani le Jeu 12 Mar - 15:15

han c'est cro bien Daao
Tu m'etonnes que vous ayez eu le cadeau :3

J'avais lu aussi celui de Plumelle, j'avais beaucoup aimé

_________________
Je t'ai déjà dit que le monde n'était qu'un vaste canard ?
avatar
Suhani
Super Magneau Bionique

Nombre de messages : 2940
Age : 27
Date d'inscription : 24/02/2009

Feuille de personnage
Guilde: Utopia
Niveau personnage principal:
117/120  (117/120)
Mode: Normal

Voir le profil de l'utilisateur http://utopia.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours Votre familier et vous (été 2008)

Message par bobleponge le Jeu 12 Mar - 15:16

Il est géniale ta pitite nouvelle, j'adore franchement.

Smilodon entièrement mérité. Smile
avatar
bobleponge
Magneau du printemps

Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 25/02/2009

Feuille de personnage
Guilde:
Niveau personnage principal:
120/120  (120/120)
Mode:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours Votre familier et vous (été 2008)

Message par JEJE le Jeu 12 Mar - 15:18

avatar
JEJE
Magneau Coquet

Nombre de messages : 201
Age : 34
Localisation : Pas loin de Paris
Emploi/loisirs : La mecanique c'est fantastique ^^
Humeur : j'suis un peu pompette ^^
Date d'inscription : 24/02/2009

Feuille de personnage
Guilde:
Niveau personnage principal:
117/120  (117/120)
Mode:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours Votre familier et vous (été 2008)

Message par Bettyboo le Mer 18 Mar - 18:30

lire ce recit en plein travail alors que ces deux dernieres heures s'eternisent, c'est comment dirais je un rayon de soleil dans cette journee monotone
merci a vous deux ou a toi ou a toi^^

tres belle nouvelle!!!


Dernière édition par Bettyboo le Mer 18 Mar - 18:53, édité 1 fois
avatar
Bettyboo
Magneau Tuberculeux

Nombre de messages : 1559
Age : 45
Date d'inscription : 24/02/2009

Feuille de personnage
Guilde: Blackdragons
Niveau personnage principal:
121/0  (121/0)
Mode:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours Votre familier et vous (été 2008)

Message par Babsy le Mer 18 Mar - 18:49

c'est magnifique...
avatar
Babsy
Magneau Fashion Epileptique

Nombre de messages : 376
Age : 36
Localisation : devant mon PC au fin fond de la lorraine
Humeur : ai perdu ma jumelle de coeur, donc bon...
Date d'inscription : 24/02/2009

Feuille de personnage
Guilde:
Niveau personnage principal:
0/120  (0/120)
Mode: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours Votre familier et vous (été 2008)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum